Les risques de devenir asthmatique à la cinquantaine

Les risques de devenir asthmatique après cinquante ans

Comment savoir si je suis asthmatique? Vu qu’avant je ne l’étais pas. Qu’est ce qui change après 50 ans?

300 millions de personnes souffrent d’asthme dans le monde, dont près de 4 millions en France. Les cas graves provoquent 1 500 décès en France chaque année. Et, j’ai le sentiment que cela ne va pas s’arrêter.

Comment savoir si je deviens asthmatique?

Voici ce qui doit vous mettre la puce à l’oreille.
une respiration qui siffle,
– un essoufflement même au repos
– une sensation d’oppression dans la poitrine,
– une toux sèche

L’asthme est dû à l’inflammation des voies respiratoires. Plusieurs facteurs favorisent le développement de l’asthme: pollution, stress, vieillissement, pollen, substances chimiques, respirer par la bouche…

Sous l’action de ces déclencheurs, les parois intérieures des voies respiratoires augmentent de volume, ce qui rend plus difficile le passage de l’air. Les bronches produisent un mucus qui réduisent la capacité des poumons à assimiler l’oxygène.

Après cinquante ans, la consommation de boissons alcoolisées favorise les crises d’asthme. Notamment dû à la présence de sulfites et des histamines dans le vin. Une raison de plus de consommer du vin bio qui contient moins de substances nocives pour le système respiratoire.

L’asthme peut se déclencher après cinquante ans

Il n’est pas rare que l’asthme se déclenche tardivement, on peut devenir asthmatique après cinquante ans. Cela reste assez difficile à diagnostiquer, mais il faut y prêter attention.

Ce qui complique le soin de cette maladie est la diversité des causes. Chaque individu réagissant différemment face aux allergènes.

Faire un traitement passe par tout est difficile. Il faut donc cibler un traitement fait sur mesure pour chaque individu.

Comment soigner l’asthme après 50 ans?

Mauvaise nouvelle: l’asthme ne se guérit pas. Mais dans 95% des cas, il peut être bien contrôlé. Prendre soin de son système immunitaire est important, car il permet de mieux répondre aux attaques des allergènes.

Les allergènes présents dans les maisons, dans les matériaux de construction, les peintures viennent exacerber un terrain déjà favorable au développement de l’asthme.

Comprendre l’asthme:

Améliorer l’asthme avec les exercices respiratoires

Le scientifique russe Buteiko a mis au point une série d’exercices qui permettent de mieux respirer et ainsi de soigner l’asthme.

À l’étude de plusieurs spécialistes, il apparait clair que la gestion du stress est une priorité pour les asthmatiques.
Le stress stimule le système nerveux sympathique (mode défense et agression de l’organisme) ce qui augmente la fréquence respiratoire.

Ce qui amène toujours plus de stress et ainsi de suite.
La solution pour les asthmatiques est de réduire la fréquence respiratoire par minute. Autrement dit de respirer plus lentement et profondément. Ce qui va diminuer le stress.

Il faut aussi apprendre à bien respirer. Ce qui passe par une respiration par le nez.

A propos: Le site Avoir50Ans aide les hommes de cinquante ans à vivre mieux et en meilleur santé.

Sources:
Méthode Buteyko pour controler l’asthme
Dossier: l’asthme
Les symptomes de l’asthme
Wim Hof

Laisser un commentaire

libero. in Sed ut dolor elit. consectetur lectus mattis massa