Alimentation: 11 Conseils pour mieux manger après 50 ans

Alimentation: 11 Conseils pour mieux manger après 50 ans

«Que ton Aliment soit ton seul médicament» Hypocrate, médecin et philosophe grec

Le choix des aliments mais aussi l’heure des repas sont les fondements d’une bonne hygiène de vie.

L’Inserm rappelle que « la nutrition est impliquée dans l’apparition de la plupart des maladies chroniques*».

Comment faire alors pour bien se nourrir? Faut-il manger bio, devenir végétarien ou végan? Et si l’alimentation n’était rien d’autre que du bon sens.

  • 11 conseils simples pour améliorer votre alimentation

1) 3 règles pour garder une alimentation équilibrée

«Le médecin de l’avenir ne traitera pas le corps humain avec médicaments, il soignera et préviendra les maladies avec la nutrition» Thomas Edison, inventeur et scientifique américain

Avoir une bonne alimentation repose sur 3 grands principes. Dans son livre « Mangeons Vrai* » Anthony Fardet, chercheur en nutrition préventive, préconise:

Composer son alimentation à 85% de produits végétaux contre 15% de produits animaux.
– Limiter la consommation de produits ultra-transformés, bourrés d’additifs et de conservateurs (ceux avec plus de 5 aliments dans leur composition)
– Manger plus de produits locaux et de saison.

A faire : Sans vouloir devenir Paul Bocuse ni Cyril Lignac, mettez-vous à la cuisine.

2) A quelle heure on mange? Bien respecter les rythmes biologiques

«S’il fait jour, vive le soleil ! S’il fait nuit, vive le sommeil!» Youcef Nemmar, Médecin et Auteur

On focalise trop d’importance sur la composition de l’alimentation, mais rarement sur l’heure à laquelle on mange. Pourtant, manger n’importe quand déséquilibre notre horloge interne, basée sur un rythme circadien de 24h.

Ce dérèglement serait le déclencheur de nombreuses maladies chroniques et inflammatoires.

La solution est simple: éviter les grignotages incessants et respecter une fenêtre de 12 à 14 heures sans prise alimentaire. Voilà une façon facile de pratiquer le jeûne intermittent pour laisser son système digestif au repos.

En savoir plus : le livre (en anglais) « The Circadian Code: Lose Weight, Supercharge Your Energy, and Transform Your Health from Morning to Midnight » by Satchin Panda PhD

3) Rincer et réhydrater votre corps chaque matin

Le saviez-vous? En moyenne, nous éliminons 1/2 litre d’eau chaque nuit.

Pendant les heures de sommeil, le corps travaille et se régénère. L’organisme se débarrasse des déchets et toxines via les reins, le système digestif et la transpiration.

Boire de l’eau, au réveil, est indispensable pour « rincer » l’organisme. Les organes se réhydratent et le métabolisme s’active pour la journée qui débute.

A faire : Prenez l’habitude de boire plusieurs grands verres d’eau (à température ambiante) le matin dès votre réveil.

4) Choisir une eau minérale faiblement chargée en oligo-éléments

«Vittel, Buvez, Éliminez»

On connait tous ce slogan, mais encore faut-il choisir la bonne eau. Certaines eaux minérales sont très chargées en minéraux. Notre organisme peine alors à les assimiler.

Le risque est d’épuiser les reins et de les encrasser. «L’eau est importante pour ce qu’elle emporte et non pour ce qu’elle apporte*» On se minéralise avant tout par les aliments.

A faire : Choisissez des eaux faiblement minéralisées (Montcalm, Mont Roucous, Volvic, Evian, Valvert…) avec un taux de résidu à sec très faible (moins de 300 mg).

5) Pour rester en forme, éviter les aliments frits

«Manger des aliments frits dans un restaurant est la chose la plus stupide à faire… C’est probablement pire que de fumer. Car au moins la nicotine a des bénéfices» Dave Asprey, extrait de son podcast avec le Dr Cate Shanahan*

Consommer régulièrement des aliments frits est nocif pour la santé*. Ce mode de cuisson imprègne les aliments de substances néfastes pour nos cellules et nos vaisseaux sanguins.

Autres inconvénients, la digestion des aliments frits ralentit l’organisme et accélère son vieillissement

Enfin, la qualité des huiles de friture est un facteur à risque. Après plusieurs usages, l’huile se dégrade et ajoute encore de la toxicité aux aliments. En clair, réduire la consommation des frites est une priorité.

Conseil: limitez votre consommation de chips, frites, poulet et poisson frits, particulièrement au restaurant, au self, à la cantine pour rester en bonne santé

6) 3 raisons de diminuer la consommation de viande rouge

Le saviez-vous? Cernes sous les yeux, haleine fétide, mauvaise odeur corporelle, hypertension… sont des signaux d’alerte. Notre système digestif peine à digérer la viande rouge.*

Réduire la consommation de viande rouge permet de:

  • Préserver l’environnement: 15 000 litres d’eau sont nécessaires à la production d’un kilo de viande de bœuf*
  • Améliorer votre santé: la viande rouge favorise des maladies comme le cancer du colon, du pancréas, de la prostate*
  • Sauver des animaux*: chaque année 65 milliards d’animaux sont abattus

A faire : Diminuez votre consommation de viande rouge, car maintenant, vous savez!

7) Sucre et Cancer, l’alliance infernale!

«Le cancer se nourrit avant tout de sucre» Dr David Servan-Schreiber

Le sucre est omniprésent dans notre alimentation: Farine blanche, soda, sucre cachéNous consommons en moyenne 35 kg de sucre raffiné par an et par personne.

L’organisme ne peut supporter une telle quantité. Selon le professeur David Servan-Schreiber : «Le cancer, le développement anarchique des cellules, se nourrit du sucre qui agit comme un engrais et favorise le développement de la maladie

A faire : prenez conscience de l’importance du sucre et réduisez drastiquement sa consommation.

8) Faux sucre, édulcorant, light, allégé…
Pourquoi devez-vous éviter ce genre d’aliments?

«L’aspartame est un poison silencieux. Utilisé pour remplacer le sucre et diminuer l’apport calorique des aliments, l’aspartame agit en fait à l’inverse. il développe l’obésité et le diabète*» Henriette Chardak, journaliste et auteure

Les produits édulcorés, allégés… sont une belle invention marketing. Au prétexte d’agir pour notre santé, c’est exactement l’inverse qui se produit.

En cause les produits de synthèse et les procédés chimiques utilisés par les industriels pour présenter des produits appétissants et faible en calories.

Notre cerveau est berné et perd ses repères avec ce genre d’aliments. Autre conséquence, notre organisme est envahi par toujours plus de substances chimiques*. Ce qui à la longue nous empoisonne.

A lire : « Le light, c’est du lourd » par la journaliste Henriette Chardak.

9) 10 aliments à consommer régulièrement pour l’homme de 50 ans

« Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu. » Confucius, philosophe chinois

  • Tomate (pour les antioxydants)
  • L’avoine (pour le cœur)
  • Avocat (oméga 3)
  • Brocoli (pour la vessie, la mémoire)
  • Oeuf (pour les muscles)
  • Amande (pour un ventre plat)
  • Huile d’olive, huile de lin (pour le cerveau)
  • Saumon (oméga 3)
  • Chocolat noir (pour l’humeur et la mémoire)
  • Eau faiblement minéralisée (pour l’hydratation)

A lire : « Le grand livre de l’alimentation cétogène » de Ulrich et Nelly Genisson

10) Choisir ses compléments alimentaires: la règle d’or

Le saviez-vous ? 75 % de la population est en manque de magnésium. Alarmant, car ce minéral participe à plus de 300 réactions métaboliques au sein de l’organisme*.

Les compléments alimentaires, il y a les pour et les contres. Pourtant, notre alimentation et notre mode de vie peinent à nous apporter tous les nutriments nécessaires chaque jour. Les compléments alimentaires sont alors une solution pratique pour pallier ces manques.

Règle d’or: Choisir des compléments à base de produits naturels. Fuir ceux à base de molécules de synthèse.

Mais, il y a aussi le revers de la médaille. Les compléments alimentaires sont extrêmement concentrés. Pris d’une manière inconsidérée, ils peuvent faire plus de mal que de bien. Prenez soin de varier les plaisirs et surtout coupler la consommation de ces compléments avec celle de vrais aliments.

A tester : Les compléments alimentaires Green Superfood par Amazing Grasse ou ceux d’Athletic Greens.

11) Le jeûne de 15 heures, une détox pour notre corps facile à faire

«Le jeûne intermittent est essentiel… les gens sont moins fatigués, le teint est plus clair, nous sommes plus toniques. Il y a aussi moins d’asthme, moins d’allergie, moins de rhumatisme et notre ADN est renforcé*» Dr Frédéric Saldmann, spécialiste de la médecine préventive

Voilà une façon très simple et efficace d’aider notre corps à mieux fonctionner: le jeûne intermittent, ou jeûne de 15 heures. Une manière de s’alimenter qui va à l’encontre de notre société de consommation ou les tentations de s’alimenter sont permanentes.

Réduire ses prises alimentaires sur une fenêtre de temps de 9h maximum met le système digestif en pause pendant 15 heures. Cela parait tellement évident quand on y réfléchit. Notre organisme ne peut pas tout faire en même temps.

Concrètement à chacun de trouver son rythme. Vous pouvez par exemple arrêter de vous alimenter après 20h (sauf boire de l’eau) pour reprendre le lendemain vers midi. Un autre avantage de ce mode d’alimentation est la flexibilité. Que ce soit dans la durée ou dans la fréquence hebdomadaire pour ne pas se couper de la vie de famille.

A lire : « Prenez votre santé en main ! » de Frédéric Saldmann.

Sommaire : Homme 50 Ans

libero nunc venenatis, ante. adipiscing elementum