Santé 11 Conseils pour rester en bonne santé après cinquante ans


Santé: 11 Conseils pour rester en bonne santé après cinquante ans

Le saviez-vous ? La plupart des maladies chroniques (cancer, maladie cardiovasculaire, hypertension, dépression… la liste est longue) sont des conséquences de notre environnement et de notre mode de vie*

Ils ont pointé le bout de leur nez à l’aube de la quarantaine. Dix ans après, les problèmes de santé et les maladies chroniques s’accentuent et deviennent sérieux.

Petit tour d’horizon des pépins qui menacent la santé, le bien-être et l’énergie des hommes après 50 ans. Que peut-on faire pour rester en bonne santé?

  • 11 stratégies pour combattre les menaces qui pèsent sur la santé à 50 ans

1) Sang, Cœur, Hormones: mieux vaut faire le point à cinquante ans

Le saviez-vous ? Il y a en France un pic de déclenchement de l’infarctus du myocarde pendant le weekend*

Les problèmes de santé sont insidieux. Ils s’installent lentement, en silence, sans au début faire parler d’eux. A 50 ans, il est temps de réaliser:

  • un bilan sanguin,
  • un bilan cardiaque,
  • un bilan hormonal* (Testostérone, DHEA…)

Les hormones impliquent la façon dont vous allez vieillir, votre sexualité et tous les aspects de votre vie.

A faire : prendre rendez-vous avec son médecin généraliste et demander la prescription de ces examens*

2) Cancer du côlon ou quand l’insouciance peut tuer

Le saviez-vous? Selon la Fondation de Recherche Médicale: 1 personne sur 30 sera confrontée dans sa vie au cancer colorectal*

Détecté à temps, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10. Pourtant, chaque année 18000* personnes décèdent de ce cancer.

Répondez rapidement à l’invitation de l’Assurance Maladie pour effectuer un dépistage gratuit du cancer colorectal, généralisé en France depuis 2009.

Le test se fait chez vous et a pour but de détecter la présence de sang dans les selles. Mais la prudence reste de mise, même en cas de résultat négatif. Les polypes qui ne saignent pas ne sont pas détectés par ce test. N’oubliez pas de refaire le test tous les 2 ans.

A lire : « Cancer digestif côlon-rectum : Guide à l’usage des patients et de leur entourage » de Aimery de Gramont et Martin Housset

3) Garder un cerveau en bonne santé, pour éviter les AVC

Le saviez-vous ? La noix ressemble trait pour trait au cerveau. A juste titre, avec ses acides gras et ses minéraux ce fruit à coque est bon pour la santé du cerveau

Paralysie faciale, faiblesse, difficultés à s’exprimer, confusion… sont les signes de l’AVC. En présence de ces symptômes, il faut appeler immédiatement le 15.

Pour garder son cerveau en bonne santé, veillez à:

  • Bien dormir,
  • Surveiller son alimentation,
  • Faire du sport,
  • Avoir une activité sexuelle,
  • Apprendre en permanence,
  • Entretenir les rapports sociaux

Afin de stimuler le cerveau et le garder en pleine forme après 50 ans.

A lire pour en savoir plus : « Prévenir l’infarctus et l’accident vasculaire cérébral » par le Dr Michel de Lorgeril

4) L’hypertension artérielle menace cœur et artères du quinqua

Le saviez-vous? Près d’un adulte français sur trois souffre d’hypertension artérielle*

Maux de tête, vertiges, sensation de mouche devant les yeux… ces signes alertent sur l’hypertension artérielle, fléau des temps modernes. Une visite chez le médecin et un traitement à base de médicaments antihypertenseurs* doit être prescrit.

Dans tous les cas, vous pouvez réduire le risque d’hypertension avec une bonne hygiène de vie:

  • Maîtriser le stress,
  • Pratiquer une activité physique régulière,
  • Limiter l’alcool et le sel,
  • Proscrire le tabac,

Pour aider le corps à lutter naturellement contre l’hypertension.

A faire : Eviter la consommation de plats déjà préparés. Ils sont souvent trop gras, riches en sel et en sucre. Et achetez-vous un livre de cuisine.

5) Diabète, un type peu fréquentable

Le saviez-vous? Depuis 2010, le permis de conduire délivré aux diabétiques a une validité de cinq ans*

Besoin d’uriner souvent, soif excessive, gros appétit, mais perte de poids, manque d’énergie sont des signes annonciateurs du diabète. Cette maladie est liée à une défaillance du pancréas.

Pour aider cet organe à mieux fonctionner, dites adieu à la malbouffe. Et préférez plutôt les brocolis, les choux-fleurs et les choux de Bruxelles.

A tester : Faites-vous offrir un extracteur de Jus pour vos 50 ans. Préparez un jus de choux de Bruxelles, de carottes et de laitue, idéal pour détoxiquer le pancréas*. En savoir plus: Comment éviter le diabète de type 2 après cinquante ans?

6) Fuites urinaires, érections difficiles, en cause un périnée fatigué

Le saviez-vous? Les troubles de l’érection touchent 3 millions de Français.

A 50 ans, il est fréquent de souffrir de fuites urinaires et de connaitre des érections difficiles. En cause: le Périnée. Cet ensemble de muscles forme comme un hamac dans la partie basse du bassin*. Avec l’âge, le périnée se relâche et devient moins tonique.

Dans ces situations, avant de vous ruer sur le viagra, vous pouvez fortifier et tonifier vos muscles pelviens par des exercices adaptés (Kegel, Respiration inversée). Ce travail va tonifier le périnée et toute la sangle abdominale.

A faire : Exercices de Kegel ou Respiration inversée sont à pratiquer pendant quelques minutes quotidiennement matin et soir. Les résultats ne sont pas instantanés mais apparaissent après plusieurs semaines de pratique.

7) 6 conseils pour endiguer la baisse de la Testostérone à 50 Ans

Le saviez-vous : Paradoxalement, c’est la diminution de la testostérone chez nos ancêtres, il y a 5000 ans, qui a permis l’essor de la civilisation*

L’andropause ou baisse de la testostérone touche les hommes à partir de 40 ans. Cette diminution entraîne notamment une baisse du désir sexuel, une fonte musculaire, un changement de caractère, la peur du risque.

Comment lutter naturellement contre l’andropause* après 50 ans:

  • Bien dormir
  • Réduire le sucre,
  • Prendre du zinc,
  • Pratiquer le jeûne intermittent,
  • S’exposer à la lumière naturelle,
  • Pratiquer des séances de cardio

A faire: une cure de compléments alimentaires à base de zinc et de magnésium.

8) 3 conseils pour garder une prostate en bonne santé

Le saviez-vous? la prostate est une glande de la taille d’une châtaigne

A partir de cinquante ans, deux anomalies guettent la prostate: l’hypertrophie (grossissement) et, plus grave, le cancer.

Le professeur Desgrandchamps donne trois recommandations* pour garder une prostate en bonne santé:

  • Contrôler son alimentation, attention aux mauvaises graisses
  • Avoir une activité physique régulière
  • Avoir une vie sexuelle harmonieuse (au moins 20 éjaculations par mois)

A tester : Prendre des compléments alimentaires à base de curcuma et de graines de courge.

9) Rester en bonne santé à 50 ans! Une question de rythme

Le saviez-vous ? Selon le rythme circadien, il vaut mieux prendre les anti-inflammatoires et les corticoïdes le matin. Et les antihypertenseurs et les bronchodilatateurs le soir*

Notre organisme fonctionne selon une horloge interne, basé sur un cycle de 24h*. La synchronisation du rythme se fait grâce aux périodes jour/nuit.

Manger n’importe quand, être exposé le soir à la lumière bleue, le travail de nuit perturbe l’horloge interne et notre rythme circadien.

Ces dérèglements ont des conséquences graves sur le sommeil, le système immunitaire, le système cardiovasculaire, la mémoire, le fonctionnement du cerveau.

En savoir plus : le livre « Remettez vos pendules à l’heure ! : Mieux vivre grâce à la chronobiologie » du Dr Patrick Lemoine.

10) Les rythmes Circadiens et les maladies chroniques

En 2017, le prix Nobel de Médecine est décerné à trois chercheurs à propos de leur travail sur les mécanismes moléculaires et les rythmes circadiens chez l’homme.

Les maladies chroniques, ces affections de longue durée, touchent de plus en plus d’hommes (et pas qu’après 50 ans). On en guérit rarement, on vit avec.

  • obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension, maladies respiratoires, inflammations*

Les expériences ont montré toute l’importance des rythmes circadiens chez l’homme. Un fonctionnement optimal de notre organisme passe par le respect du cycle jour/nuit. Veillez à remettre les pendules à l’heure pour rester en bonne santé* *.

En savoir plus : Les travaux du professeur Satchin Panda sur les rythmes circadiens.

11) Picotements, rougeurs, maux de tête… vos yeux fatiguent

Le saviez-vous? Les troubles de la vue augmentent en raison de notre surexposition aux écrans et de la réduction du temps passé à l’extérieur*

La vie moderne n’est pas tendre avec les yeux. Des heures rivées aux écrans (smartphone, ordinateur) entraînent stress et fatigue oculaire.

Ces symptômes peuvent être soulagés par la pratique d’exercices. La gym oculaire permet de garder de la mobilité, de reposer et de rééduquer les yeux. Mais de là à éviter les lunettes ? On ne sait jamais.

En savoir plus : le livre « Précis de gymnastique oculaire – Pour bien voir tout au long de sa vie! » de Lionel Clergeaud

Guide, le sommaire : Homme 50 Ans

ut libero. commodo elit. ut ut vulputate, eget dictum risus Phasellus