Peut-on se remettre à courir après 50 ans?

Je pratique régulièrement la marche nordique, mais j’ai recommencé la course à pied

Comment se remettre à la course à pied après cinquante ans? Est ce bon pour la santé? Vaut-il mieux marcher ou courir?

J’ai 52 ans à l’heure ou j’écris ce post. Alors que je pratique la marche nordique depuis plusieurs années, j’éprouve beaucoup de difficultés à courir. La catastrophe, après le moindre trottinement,  mon cœur s’emballe et je n’arrive plus à contrôler ma respiration.

Comment se remettre à courir après 50 ans?

J’ai décidé de m’y mettre. Et d’alterner marche nordique et course à pied. Je marche en extérieur quasi quotidiennement. De courtes distances, entre 2 et 6 km généralement, parfois plus, soit une activité physique quasi journalière de 30 mn à 1 heure.

Concrètement, je marche la première partie du parcours en marche nordique. Au retour, j’alterne de courtes séances de course à pied et de marche lorsque je veux récupérer. Pas facile au début, mais il faut y aller progressivement. C’est comme si les muscles de la course à pied étaient différents de ceux qui servent à marcher.

Mise à jour 02/21: Après plusieurs mois d’efforts et de persévérance, j’éprouve toujours des difficultés pour courir. Mais, cela va beaucoup mieux depuis que j’ai démarré des exercices de respiration.
Après réflexions, il me semble qu’avant toutes reprises d’activité physique, en général, il convient à chacun de s’interroger sur sa façon de respirer. C’est encore plus vrai après 50 ans.

À cinquante ans faut-il marcher ou courir?

À cette difficile question, je répondrais les deux. Même, si je me suis remis à courir, je reste un adepte de la marche nordique. Le saviez-vous: la marche nordique sollicite presque l’ensemble des muscles du corps humain. Et puis, les bâtons servent à soulager les articulations.

En revanche, la course à pied est bonne pour le cardio. Courir augmente la fréquence cardiaque et selon plusieurs études est plus bénéfique que marcher. Il n’est pas nécessaire de courir sur de longues distances pour bénéficier de ses bienfaits.

Concrètement, pour être en forme, privilégiez une activité physique régulière et adoptez le fameux principe 80/20. C’est-à-dire 80% de marche et 20% de course à pied.

Ainsi, en alternant les deux, vous faites travailler le cardio. Ce qui est très bon chez les hommes pour la production de Testostérone. Inutile de rappeler, qu’il faut mieux consulter son médecin avant la reprise d’une activité physique.

Pourquoi, je préfère l’activité physique en extérieur

Je ne suis pas un fervent adepte des salles de sport. Y aller, se changer, prendre la douche… c’est trop contraignant. Je privilégie des séances de sport courtes mais quasi quotidiennes plutôt qu’un entrainement massif une à deux fois dans la semaine.

J’aime pratiquer une activité physique en plein air et le matin de préférence. Les bienfaits sont énormes: cela m’aide à mieux dormir, à faire le plein de lumière et d’oxygène ce qui est bon pour mon état général.

En plus, c’est tellement simple à mettre en place. Mes baskets, un coupe vent, bonnet, batons de marche, gilet… restent en permanence dans la voiture. Une vraie salle de sport mobile.

Que peut-on faire lorsque l’on marche?

Petit secret, lorsque je marche, je pratique également pendant une dizaine de minutes des exercices de gymnatisque occulaire.

A la moitié de mon parcours, je pratique également une courte séance de 5 minutes de cohérence cardiaque. Depuis peu, j’essaie aussi de caler ma respiration sur mes pas. Cette pratique m’est inspirée des techniques de marche afghane.

Tous ces exercices, ce rituel que je m’impose améliorent ma forme et ma santé. J’arrive à gérer mon poids sans faire me priver de rien.

Vivire mieux, plus longtemps et en bonne santé, est possible après cinquante ans. Cela demande juste de mettre en place de nouvelles habitudes dans son mode de vie : l’activité physique et la respiration sont des priorités.

Laisser un commentaire

Aliquam velit, quis, libero. risus. non porta.