5 conseils pour perdre son ventre après 50 ans sans faire de régime

5 conseils pour perdre son ventre après 50 ans sans faire de régime


Le ventre qui pousse est souvent la marque de fabrique des hommes après cinquante ans. Pourquoi? À quoi est-ce dû? Comment empêcher la prise de ventre? Quel régime?

Rassurez-vous, il est possible de perdre son ventre après 50 ans. Même sans faire régime.
Je vous explique. Mais d’abord, sachez que pour perdre du ventre, il n’existe pas de remède magique.

Non, il faut combiner plusieurs facettes de votre existence pour perdre du ventre: Alimentation saine, exercice physique, qualité du sommeil, dorloter sa flore intestinale, savoir gérer le stress et savoir quand manger.

Ce dernier point est à lui seul, un des plus importants facteurs pour perdre du ventre, même sans suivre un régime spécifique. C’est aussi le plus simple à mettre en place.

► Pourquoi la graisse abdominale est-elle dangereuse pour la santé?

En premier lieu, un gros ventre est plutôt disgracieux. Il plombe la silhouette et renvoie une image négative de la personne.
Mais il s’agit également de considérer la graisse abdominale comme un facteur de risque pour la santé.

Une trop grande présence de graisse abdominale favorise:
les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l’hypertension, certaines formes de cancer… Mais bon, ça, on s’en doutait déjà.

► Pourquoi prend-on du ventre après  cinquante ans?

Une des premières causes de la poussée du ventre est un bouleversement hormonal que l’on observe souvent après cinquante ans.
Pour résumer le processus: avec l’âge, l’homme voit baisser son niveau de testostérone alors que le niveau d’œstrogène (hormone féminine) augmente.
Il s’ensuit un changement d’endroit dans le stockage des graisses.

Premier conseil: prendre soin de sa Testostérone pour éviter la prise de ventre.

Le fonctionnement du métabolisme est également à pointer du doigt. Avec l’âge, ce dernier ralentit. Il consomme plus difficilement les calories.Un régime alimentaire pauvre et mal équilibré est sanctionné par le stockage de graisse. Ce qui n’était pas le cas pour votre organisme plus jeune.

► Comment empêcher d’avoir du ventre après cinquante ans?

Nul besoin de suivre un régime alimentaire spécifique. Mais un aliment est à combattre pour ne pas avoir de ventre: le sucre.
Le sucre est bien trop présent dans notre alimentation moderne. Ce sucre raffiné est présent partout, on parle alors de sucre caché: pain blanc, fruit en conserve, viennoiserie, sodas, nourriture ultra transformés, fast food…

Deuxième conseil: Mangez gras: de l’huile d’olive, du saumon, des avocats… Mais please réduisez le sucre.

Manger tout le temps est aussi un autre travers de notre alimentation moderne.

Il n’est pas rare de commencer à manger le matin pour terminer tard le soir avec une petite douceur devant la télé en regardant Netflix.
C’est selon plusieurs experts (dont le professeur Satchin Panda) le principal responsable des bouleversements de nos rythmes circadiens, de notre horloge interne.

Notre corps n’a pu ses repères de périodes d’alimentation et de période de jeûne. Cela bouleverse le fonctionnement de notre organisme: de la production d’hormones, au fonctionnement de nos organes, en passant par le nettoyage de nos cellules. Tout est chamboulé.

Troisième conseil: réduisez la fenêtre de temps pendant laquelle vous vous alimentez, 12h de jeûne sur une journée parait être un minimum.

► Prendre soin sa flore intestinale:

La flore intestinale joue un rôle important pour la santé du système immunitaire, pour l’assimilation des nutriments, etc.
Des études ont mis en lumière l’influence des microbes digestifs dans la prise de poids.
Ainsi, les personnes obèses et en surpoids présenteraient une flore intestinale peu diversifiée. Ce qui favorise la prise de poids et le stockage de graisse sur le ventre.

Quatrième conseil: vinaigre de cidre, levure de bière, yaourth… peuvent vous aider à restaurer la richesse de votre flore intestinale

► Peut-on perdre la graisse autour du ventre sans faire régime?

Oui et non. Bien sûr, il serait vain de penser que l’on peut perdre son ventre en continuant de mal manger, à n’importe quelle heure avec des aliments de piètre qualité nutritionnelle.
Mais à l’inverse, il serait tout aussi vain de penser que seul un régime alimentaire peut tout résoudre.  Car un régime alimentaire est dur à suivre sur le long terme. Que faut-il manger à cinquante ans?

En fait, l’accumulation de graisse autour du ventre n’est qu’un symptôme du dysfonctionnement de l’organisme.
Une manifestation que quelque chose ne va pas.

Cinquième conseil: Reprenez votre corps en main d’une manière globale. Comme évoqué plus haut dans l’article, il faut attaquer le problème de la graisse abdominale dans son ensemble.

► Comment perdre son ventre après cinquante ans?

  • Par l’alimentation: il ne sert à rien de suivre un régime spécifique ni de compter les calories. Mais plutôt de veiller à la qualité des aliments que l’on ingère et de l’heure à laquelle on mange.
  • Par l’activité physique: votre corps doit bouger tous les jours, d’une manière régulière. Pas la peine de faire une grosse séance de sport tous les 36 du mois. Préférez 20 à 30 mn d’activité journalière en pleine nature (marche, course, vélo…) le matin de préférence.
  • Par soigner son intérieur: prenez soin de votre intestin et de sa flore intestinale. Il en va du bon fonctionnement de votre organisme, de la vitalité de votre système immunitaire, à la production hormonale…
  • Par le sommeil: une bonne journée ne commence pas le matin au réveil, mais plutôt la veille à l’heure du coucher. Caler votre sommeil dans un cycle qui vous convient. Prenez soin de vos nuits, votre corps vous dira merci.
  • En gérant son stress: cohérence cardiaque, méditation, respiration abdominale, diète de l’information pour permettre à votre corps de mieux gérer le stress qu’il subit à longueur de journée.

Pour conclure, il n’existe pas de remèdes miracles pour perdre son ventre. Il n’y a rien d’instantané non plus.
Perdre du ventre, reprendre son corps et sa santé en main demande du temps, de la discipline et de la constance.
Rien de compliqué, si ce n’est de changer ses habitudes. Plus facile à dire qu’à faire.

Je termine sur cette phrase de Jim Rohn: « Si vous voulez que les choses changent. Vous devez changer. »

À propos de moi. Je m’appelle Roger C Depetris. Je suis né en 1968 dans l’Est de la France.

Depuis plusieurs années, j’oeuvre à améliorer ma santé et à prendre soin de mon corps. J’ai rédigé un guide de conseils pour les hommes de 50 ans.

Sources:

1 https://mayocl.in/33c5grP  Mayo Clinic, How belly fat is dangerous
2 https://bit.ly/39vJ5Rx  Futura Science, un médicament contrôle la flore intestinale
3 https://bit.ly/3m9qz4B Journale des Femmes, comprendre la flore intestinale

Laisser un commentaire

sem, libero. diam eget quis facilisis dictum id accumsan Donec felis lectus