Comprendre le fonctionnement du système nerveux autonome

Système Nerveux Autonome: connaitre le fonctionnement du corps humain pour améliorer sa santé physique et mental après 50 ans

S’il y a bien un mécanisme à connaitre. C’est le fonctionnement du système nerveux autonome. Pourquoi? Il nous maintient en vie sans même que l’on s’en aperçoit.

Le système nerveux autonome commande toutes les fonctions vitales de notre corps: respiration, rythme cardiaque, transpiration, température du corps… le système nerveux autonome contrôle notre monde intérieur. C’est le maitre des lieux.

– Une alchimie qui nous maintient en vie

Il complète le système nerveux somatique qui traite les informations de nos organes sensoriels (vue, odorat, touché…)

Pour résumer, le système nerveux autonome commande notre intérieur. Alors que, le système nerveux somatique traitre des informations en provenance de l’extérieur.
Ensemble, ces deux systèmes constituent le système nerveux périphérique. En relation constante avec le système nerveux central.

– Notre monde intérieur en perpétuel équilibre

Le système nerveux autonome est composé de 3 parties dont chacune a un rôle propre.

Le système nerveux entérique est situé dans l’intestin. Il contrôle le système digestif (motricité, vascularisation, sécrétion).
C’est lui que l’on appelle 2e cerveau. Immunité, production d’hormones, le système nerveux entérique est en liaison directe avec le cerveau via le nerf vague.

Le système nerveux sympathique (SNS) Il permet à notre corps de réagir dans les situations de danger. Il accélère le métabolisme (rythme cardiaque, respiration, pression sanguine, dilatation des pupilles…), production de glucose pour réagir au danger et sauver notre vie.
C’est lui qui nous permettait, il y a des milliers d’années, de rester en vie et d’échapper aux prédateurs. Bref, un mécanisme de survie utile. Qui est cependant trop sollicité de nos jours avec les  doses de stress que nous subissons quotidiennement.

– le système nerveux parasympathique (SNP) Ce système est associé au repos, à la récupération, à la réparation de notre organisme. Lui aussi a une action sur la respiration, le rythme cardiaque, le système digestif.

Les exercices respiratoires équilibrent le système nerveux autonome

Pourquoi est-ce important à connaitre?  Le système sympathique et parasympathique commandent les mêmes organes (cœur, poumons…) Mais avec des fonctionnements opposés. L’un accélère quand l’autre ralentit.

Pour être en bonne santé, il faut coordonner le fonctionnement de ces deux systèmes antagonistes. Cela peut être atteint avec des exercices respiratoires, avec par exemple les exercices de cohérence cardiaque.

Pratiqués tous les jours, les exercices respiratoires renforcent et équilibrent SNS et SNP. La façon dont nous respirons à des répercussions sur le fonctionnement de notre monde intérieur. Mais aussi sur notre équilibre mental et affectif.

Ce sentir bien, serein et aimant permet aussi de meilleures relations avec les autres. Cela vaut la peine de s’y attarder et d’y travailler chaque jour.

Posez-vous la question: êtes-vous plutôt du genre toujours sous l’effet du stress ou permettez-vous à votre corps de récupérer en activant votre SNP.

Conseil: commencez des exercices respiratoires dès aujourd’hui. Vous trouverez dans le guide et sur le site Avoir 50 Ans, des conseils pour aider l’homme de 50 ans à bien vieillir, en forme et en pleine santé

Sources:

le système nerveux parasympathique
Breathmastery
– image

Laisser un commentaire

Nullam Praesent mattis accumsan eget ut dolor. leo. ultricies risus.