François Mazon réinvente sa vie et devient Avocat à 50 Ans

Comment François Mazon a réinventé sa vie à cinquante Ans

5 leçons pour prendre un nouveau départ et changer de carrière professionnelle après 50 ans

François Mazon est passé par la case prison. Cet événement traumatisant a été le déclencheur pour changer les barreaux de sa cellule à ceux des cours d’avocats.

Patron d’une grande entreprise François Mazon a réinventé sa vie à l’aube de ses 50 ans. Après avoir connu le succès dans les affaires, patron d’une très grande entreprise. La vie de François Mazon bascule le jour ou il est mis en garde à vue pour des soupçons de «délit de recel de Favoritisme»

L’enquête va durer plusieurs années et se solde par un non lieu général. Néanmoins, cet événement traumatisant va déclencher chez François le désir puissant de devenir avocat un rêve qu’il avait depuis longtemps.

1) Il n’est jamais trop tard pour entamer un changement

François démarre des études de droit à la FAC d’Aix en Provence.
Apprendre provoque un sentiment d’effervescence, une émulation de l’esprit. A 50 ans, entouré par des étudiants qui pourraient être ses enfants, François est galvanisé.

2) Changer n’est pas facile, les doutes et les difficultés sont nombreux

Au cours de ses études, François a traversé de nombreuses difficultés, notamment lorsqu’il a du trouvé un stage.
Ces moments l’ont rendu humble car personne ne l’attendait. Il du faire ses preuves. Malgré tous les succès qu’il avait connu dans son ancienne carrière.

3) La vie est faite d’opportunité.

Savoir les reconnaître et surtout ne pas laisser passer les occasions qui se présentent à nous. Le questionnement est parfois stérile et paralyse l’action.
On ne peut pas avancer dans le vie si on se pose trop de questions.
Encore plus, si on essaie de prévoir le déroulement en détail de sa vie dans le futur.
Le succès engendré par l’action doit se savourer. Ce sont des moments de jouissance ou tout devient possible.

4) Le nouveau départ, le changement de travail sont facilités par l’expérience

Francois est devenu avocat a force de travail et d’acharnement.
Son expérience professionnelle n’avait rien en commun avec le monde des avocats.
Pourtant, toute l’expérience et les connaissances qu’il possédait lui ont servi dans ses études vers une nouvelle carrière.

On ne démarre pas vierge de toutes connaissances. Car on possède l’expérience de la vie. C’est encore plus vrai à cinquante ans.

Les difficultés, les moments difficiles dans la vie peuvent être des tremplins. Comme un croisement pour changer de route et démarrer de nouveaux projets à 50 ans. Il faut poursuivre ses rêves et parfois agir sans réfléchir.

5) On n’est pas prisonnier de son passé

Aucune décision prise dans le passé n’est éternelle. Rien n’engage définitivement. Peu importe les difficultés que vous rencontrez on reste maître de ses réactions.

Il est possible de changer ses habitudes et se réinventer à 50 ans. Même et surtout si cela comporte des zones d’incertitudes. Chacun a le pouvoir de changer et de prendre un nouveau départ après cinquante ans.

La vie est courte, en n’en a qu’une. Chacun a le choix de changer et de tout recommencer.

En savoir plus: Cet article est publié sur le site Avoir 50 Ans. Un guide de conseils pour les hommes de cinquante ans. Ils pourront y trouver des ressources et des conseils pour améliorer leur santé, leur état de forme, perdre du poids et bien sur changer de carrière professionnelle. Le Guide Avoir 50 Ans est disponible sur Amazon. Un cadeau utile pour tous ceux qui passent le cap des 50.

Source
Image: magazine Challenges

François conclut sur les paroles d’une chanson de Led Zeppelin, Stairway to heaven :
Yes there are two paths you can go by. But in the long run, there’s still time to change the road you’re on.

Laisser un commentaire

tristique elementum eget in accumsan fringilla risus. risus ipsum adipiscing